À propos de la BNRM

Historique de la BNRM

La Bibliothèque Générale fut crée en 1924, et le fonds de l’Institut des Hautes Etudes Marocaine (*) fut le 1er noyau de ses collections.

En 1926, la Bibliothèque Générale, devint « Bibliothèque Générale et Archives (BGA) » et fut érigée en établissement public. Les objectifs qui lui furent assignés étaient de rassembler, centraliser et communiquer au public la documentation concernant le Maroc. Elle fut également chargée de recevoir et de conserver les archives administratives, dont ceux de la Bibliothèque de la Mission Scientifique du Maroc, dissoute en 1920.

Pierre de Cénival (18881937) fut nommé en 1919 conservateur de la BGA. Il était l'initiateur des plans intérieurs des bâtiments qui devaient abriter la bibliothèque. Il fixa également les règles de catalogage et de classement du fonds documentaire de la bibliothèque, et relança la publication de la Bibliographie Nationale regroupant aussi bien monographies et articles de périodiques.

En 1927, C. Funk Brentano succéda à Pierre de Cénival, qui prit en charge la direction de la Section historique du Maroc à Paris.

Diverses bibliothèques privées vont enrichir, par la suite, le fonds documentaire de l’établissement notamment celles de :

  • El -Hiba Maa al Aynayn ;
  • El Hadj al Mokhtar Ben Abd Allah ;
  • Club Allemand de Tanger, ;
  • Gouverneur Général G. Clauzel ;
  • Augustin Bernard ;
  • Consul de France Leriche ;
  • Maurice Le Glay ;
  • Michaux – Bellaire, chef de la Mission Scientifique au Maroc.

En 1932 fut promulguée la loi instituant le Dépôt Légal qui va renforcer les capacités d’acquisition de la Bibliothèque.

Ce fonds de la période du Protectorat, constitue la mémoire de cette époque. Il s'agit d'une documentation composée de textes législatifs, d'enquêtes, de statistiques, d'études et d'essais touchant tous les domaines de la vie quotidienne « des indigènes ».

Mohamed V

Feu S.M. le Roi Mohammed V visite la Bibliothèque générale à Rabat le 15 décembre 1941.

Après l'indépendance, les conservateurs de la Bibliothèque Générale et Archives furent successivement : Messieurs Abdallah Regragui, Mohamed Ben al Abbas al Kabbaj, Mohay Eddine al Machrafi, Aberrahmane el Fassi, Mohamed Bencherifa, Ahmed Toufiq et actuellement Driss Khrouz depuis septembre 2003.

En 2003 la décision fut prise pour la construction d’une bibliothèque moderne répondant aux exigences des normes internationales.

Le dahir du 11 novembre 2003 dote la Bibliothèque Générale et Archives d’un statut d’établissement public et change sa nomination en « Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc ».

Le 15 octobre 2008, la nouvelle Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc, implantée au centre ville de Rabat entre Boulevard Ibn Hazm et boulevard Ibn Khaldoun, fut inaugurée par SM Mohamed VI.

(*) Fondé en 1917 à Rabat, l’Institut des Hautes Études Marocaines, devint en 1957 - suite aux hautes directives de feu Sa Majesté Mohammed V -, la première Faculté des Lettres et des Sciences Humaines du Maroc.